Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Différent (suite et fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandy
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Différent (suite et fin)   Lun 16 Sep - 7:29




Surtout ne pas perdre son sang-froid, mon cerveau pensait à toute vitesse, je ne risquais rien... cet homme me voyait portant une femme dans les bras, mais il n'avait pas vu l'accident, il n'y avait que moi qui savais.... ne pas paniquer, et pourtant quand il arrêta sa voiture à mon niveau et me demanda si j'avais besoin d'aide, je sentis une sueur glacée couler le long de mon dos, mes mains tremblaient, et c'est en étranger que j'entendis ma propre voix...

- "Non, je vous remercie, ma femme ne se sentait pas bien, elle est sortit faire quelques pas pour respirer un peu et vient de faire un malaise, je suis médecin et habitué à sa santé, je la ramène à la maison pour la coucher et lui donner ce qu'il convient pour la remettre sur pied."

Les mots étaient sortis facilement et s'enchaînaient à tel point que j'avais l'impression de dire la vérité! Je ne fus pas le seul à ressentir cela car l'homme me regarda avec un air ennuyé de circonstance, me souhaita courage et bon retour, puis reprit tranquillement sa route. Je sentis toute mon énergie fondre en un instant, les muscles se relâchèrent et je dus m'appuyer à la voiture pour ne pas tomber, je l'avais échappé belle! Je déposai le corps sans ménagement sur le siège passager, on ne sait jamais, si cet idiot d'inconnu avait un remords de conscience et revenait m'offrir de m'accompagner...
Je l'installai dans la position  la plus naturelle possible et me dépêchai de m'asseoir à mon tour, verrouillai les portières, mis le contact et démarrai! Le plus dur était fait! J'étais soulagé, si je ne faisais pas de mauvaises rencontres en route, je devrais être rentré dans un quart d'heure au plus!

-"Alors bobonne, on se remet de son évanouissement? Tu fais pas la fière hein! à cause de toi j'ai failli me faire pincer! "

Un sourire de satisfaction me décrispa le visage, mais je revins vite sérieux, j'arrivais en ville, j'allais croiser des voitures... il fallait faire gaffe à ne pas me faire remarquer! A cette heure il y avait peu de circulation heureusement! Quelques égarés qui finissaient leur journée en traînant cherchant un bar ou un endroit de fortune!

Plus que quelques minutes, mes nerfs étaient à rude épreuve, je cramponnais mon volant, les doigts serrés, toute mon attention était fixée sur ce carrefour où je savais qu'il y avait toujours des flics le soir! On se demande pourquoi ils passent leur temps à embêter les gens honnêtes alors qu'il y a tant de voyous dont ils devraient s'occuper!... Comme d'habitude ils sont là, rien à faire je dois passer devant eux... Qu'elle ne bouge surtout pas cette imbécile!  Un rapide coup d'oeil, elle me fixe comme d'habitude, la tête reposant sur l'appuie-tête, heureusement elle est tournée de mon côté, ils ne verront pas son visage. Avoir l'air naturel, j'affiche un air souriant, une main vaguement posée sur la cuisse de cette inconnue qui me pourrit la vie, je respire un grand coup et passe devant ces deux képis qui jettent un vague d'oeil et m'oublient aussi vite.... Il y a forcément un bon Dieu pour moi! J'ai réussi, me voici dans ma rue... devant chez moi, j'appuie sur la télécommande, la porte du garage se soulève lentement, j'entre la voiture, referme la porte! J'ai gagné!!! Je suis sauvé!

Mais que vais-je faire d'elle maintenant?





La cave, le garage, pas question d'y penser! J'ai fait cimenter le sol, tant pis pour les rats! j'ai horreur de ces bêtes, de leurs petits yeux brillants et sadiques, ils avaient envahi mon territoire... non pas question de la mettre là! ... le jardin, oui évidemment il y aurait de la place, creuser un trou ne poserait pas de problème, mais non...je ne suis pas rassuré, tout le monde peut entrer dans le jardin, et là je serai piégé! me donner tout ce mal, pour la planter comme une marguerite! ah non! pas question! je ris devant cette image, une marguerite! enfin elle fermerait les yeux! IL me faut un endroit où je ne pourrais plus jamais la voir! la maison est grande je devrais trouver! Un endroit qui ne saute pas aux yeux, hermétique, et assez grand pour qu'elle puisse y tenir! je regarde partout, j'arpente la maison, décidément, je ne trouve pas, à moins que... mon regard vient de se poser sur le plafond ou plus exactement ce qu'il y a au dessus... un fond plafond, installé par l'ancien propriétaire, c'est cela qu'il me faut, la faire tenir dans cet espace et tout bien refermer... il faut l'envelopper, je dois avoir une bâche en plastique au garage elle fera l'affaire... du scotch d'emballage pour tout fermer, ce n'est pas le moment de jouer les femmelettes, j'y suis presque, encore quelques moments fatigants et je serai enfin débarrassé de cette paumée! Paumée, je ne pouvais pas trouver mieux! personne ne viendra la chercher dans mon plafond! Il n'y a aucun risque, je ne reçois jamais personne!

Et me voilà me dépatouillant entre la bâche, cette femme qui met tant de mauvaise volonté pour m'aider, le scotch qui ne veut pas tenir, je mets un peu de force pour l'enrouler! ça y est, je ne la vois plus, je ne vois plus ses yeux! je vois près de moi un vulgaire paquet qui va être rangé pour ne plus m'embarrasser!
Mais comment vais-je faire,le faux plafond est trop haut, je cours chercher l'escabeau en le mettant de biais je pourrai prendre appui sur le mur et les marches tandis que je la porterai, allez on y va, mon dieu qu'elle est lourde, je n'aurais pas pensé en la voyant qu'elle pèserait autant! une marche... deux marches... trois... puis quatre, cinq, me voici sur le dernier degré, il ne me reste plus qu'à la glisser dans l'ouverture que je viens de dégager, mais que ce paquet est donc encombrant! je prends bien mon élan, calant ma jambe le pied sur une marche le genou contre le mur et je hisse un bon coup mon fardeau vers le plafond! je vais y arriver, j'y suis presque il me manque quelques centimètres, je me mets sur la pointe du pied, cela devrait  être bon maintenant, je donne un coup de rein pour bien la basculer... je la vois commencer à rentrer dans son casier... mais tout à coup il me semble que tout s'écroule, je perds l'équilibre, mes pieds sont dans le vide, j'essaie de me récupérer mais rien à faire,je tombe lourdement sur le sol... aie mon dos! c'est bizarre, je suis tombé sur le sol et je n'ai pas mal... on peut dire que j'ai eu de la veine, tu me portes chance toi la-haut, ce n'est pas trop tôt tu m'as suffisamment ennuyé comme ça!

Je lève les yeux et la regarde... non! pas ça!

 Elle commence à basculer, je ne l'ai pas suffisamment enfoncée, elle va tomber!

Vite me ramasser et la repousser avant d'avoir tout à refaire! je ne peux pas bouger... mes muscles ne répondent pas! j'ouvre la bouche pour lancer un fameux juron, mais je ne l'entends que dans ma tête, je ne peux plus parler! Que m'arrive-t-il? Ne pas paniquer, tu dois rester calme, c'est le choc, tout va revenir, ce n'est qu'une chute après tout! Ferme les yeux, respire à fond, détend toi et attends quelques instants! Tu vois bien, tu peux fermer les yeux, rien n'est bloqué... allez ouvre les et ramasse toi!

J'ouvre les yeux, un peu calmé mais je les referme aussitôt horrifié, elle est là, sorti de sa bâche, son visage près du mien et son regard qui me fixe! Je ne peux pas rester comme cela! Il faut qu'on m'aide!

-Au secours, au secours....!

Aucun son ne sort, je suis condamné à rester ainsi.... Si différent maintenant!


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Katia
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 582
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: Différent (suite et fin)   Mar 17 Sep - 22:07

Génial ma Cali, une suite à la hauteur du début !
Et une fin pour lui aussi horrible que ce qu'il a commis.
Un vrai polar noir mené à terme tout en restant aussi intéressant du début à la fin.
J'adore.
Gros bisous

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: Différent (suite et fin)   Mer 18 Sep - 19:13

c'est digne d'un vrai roman policier... du vrai suspense et quelle chute! (sans jeu de mots Very Happy ) surprenante mais bien morale... 

bravo chère Sandy, du grand art cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://motschuchotes.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Différent (suite et fin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Différent (suite et fin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Mettre un son différent pour sonnerie et sms ...
» Un calendrier de l'Avent différent
» C'est différent, c'est pas pareil
» [TUTO] Faire une photo avec un reflet du miroir différent
» [FRAIS DE PORT] Les différents types de frais de port

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos nouvelles-
Sauter vers: