Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Les yeux fermés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merle Bleu
Plume d'or
Plume d'or


Messages : 79
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 61

MessageSujet: Les yeux fermés   Lun 4 Nov - 20:28

Écoute ce murmure empreint de couleur rose
Effleurant sur ta bouche un songe diaphané
Écoute ce soupir où se penche ma prose
Et tout ce qui te touche à me faire damner

Il survole léger tes rêves exaltés
Fait crépiter la peau et bruler le désir
Là où taisent les mots et s'égare le souffle
Majestueux plaisir surgissant de nos braises

Écoute chuchoter cette montée d'étoiles
La brève voix lactée où s'ouvre un Univers
Où le son de ces vers est une mélopée
La blanche nébuleuse où Vénus ôte un voile

Et ressens sur tes lèvres la douceur de mon âme
Cet intime appuyé à l'unisson des tiennes
La flamme d'un début, nue vacillante et ivre
Feu de chaleur païenne, incandescent sublime

Soleil, bleu des éclairs, dispersant les abîmes
L'esprit vient de s'unir à ses envies charnelles
À l'instant vient frôler d'atomes l'Éternel
Le cristallin du temps où le charme s'exprime


© Copyright Merle Bleu
Revenir en haut Aller en bas
http://merle-bleu.blogspot.fr
colombe-sylvie
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 473
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 53
Localisation : 69

MessageSujet: Re: Les yeux fermés   Lun 4 Nov - 23:10

Merle Bleu a écrit:
Écoute ce murmure empreint de couleur rose
Effleurant sur ta bouche un songe diaphané
Écoute ce soupir où se penche ma prose
Et tout ce qui te touche à me faire damner

Il survole léger tes rêves exaltés
Fait crépiter la peau et bruler le désir
Là où taisent les mots et s'égare le souffle
Majestueux plaisir surgissant de nos braises

Écoute chuchoter cette montée d'étoiles
La brève voix lactée où s'ouvre un Univers
Où le son de ces vers est une mélopée
La blanche nébuleuse où Vénus ôte un voile

Et ressens sur tes lèvres la douceur de mon âme
Cet intime appuyé à l'unisson des tiennes
La flamme d'un début, nue vacillante et ivre
Feu de chaleur païenne, incandescent sublime

Soleil, bleu des éclairs, dispersant les abîmes
L'esprit vient de s'unir à ses envies charnelles
À l'instant vient frôler d'atomes l'Éternel
Le cristallin du temps où le charme s'exprime


© Copyright Merle Bleu
Pour apprécier jusqu'au bout cette lecture, il serait je pense fort plaisant qu'on puisse la percevoir en fermant les yeux pour justement encore plus de ressenti.
Qu'elle soit dite sous la forme d'un murmure au creux de notre oreille, on aurait alors les mots et le souffle dans une tiédeur qui à mon avis serait des plus agréable tout en ayant l'opportunité de visualiser les associations d'idées qui sont de toute beauté.
Les yeux fermés ou rêve éveillé pour que notre endormissement se fasse en douceur comme en apesanteur,
merci beaucoup Pierre
  

Belle nuit à toi.

Amicalement

Sylvie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://envoldesmots.over-blog.com
Merle Bleu
Plume d'or
Plume d'or


Messages : 79
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 61

MessageSujet: Re: Les yeux fermés   Mar 5 Nov - 16:36

colombe-sylvie a écrit:
Citation :
Pour apprécier jusqu'au bout cette lecture, il serait je pense fort plaisant qu'on puisse la percevoir en fermant les yeux pour justement encore plus de ressenti.
Qu'elle soit dite sous la forme d'un murmure au creux de notre oreille, on aurait alors les mots et le souffle dans une tiédeur qui à mon avis serait des plus agréable tout en ayant l'opportunité de visualiser les associations d'idées qui sont de toute beauté.
Les yeux fermés ou rêve éveillé pour que notre endormissement se fasse en douceur comme en apesanteur,
merci beaucoup Pierre
  

Belle nuit à toi.

Amicalement

Sylvie
Alors figures toi que c'est bien ce que j'ai pensé après l'avoir écrit, ce texte est fait pour être dit...J'ai essayé de l'enregistrer, mais le résultat est...bof. L'effet serait-il vraiment un endormissement... J'espérais beaucoup mieux ! lol!  Décidément, je commence par te saouler, puis je te fais bailler .

Aller bises amicales quand même et belle soirée.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
http://merle-bleu.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les yeux fermés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les yeux fermés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une femme les yeux fermés
» Ouvrir les yeux fermés d'une tête bjd
» pain d'épice succulent! les yeux fermés
» Documentaire tango
» Portrait de Beethoven au fusain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos poèmes-
Sauter vers: