Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La complainte du cocu... un peu d'humour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandy
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: La complainte du cocu... un peu d'humour   Ven 24 Juin - 7:47








Un cocu tristounet pleurait au clair de lune,
Invoquant ses aïeux, contait son infortune!


" Regardez mes amis, moi qui suis si parfait
Je subis aujourd'hui un très vilain méfait!
J'avais donné mon nom, mon coeur et tout le reste
A cette femme là qui a la cuisse leste!
D'un sourire par ci, elle fait mon malheur,
De ses faveurs par là, cause mon déshonneur!
M'habituant à tout en épouse modèle
Gâteries, petits plats, me rendaient très fidèle!
En épousée hors pair aimait le tralala
Elle savait par coeur tout le Kamasutra!
Pas de ces trucs tordus genre sado-maso,
Mais fantaisistes oui! pour plumard- rigolo!
Comment la soupçonner, j'étais un coq en pâte
Heureux, fat et repu, tel celui que l'on gâte!
Du fourneau au dodo, tout n'était que désir,
Les parquets bien cirés, la maison un plaisir!"


Un ami écoutant de l'homme la complainte,
Se prit à espérer de la femme quelque plainte
Soupir, gémissement, car près ce portrait
De celle-ci rêvait, lui trouvant de l'attrait.
"Le mari est cocu, qu'importe donc le nombre
Des galants, des amants, puisqu'il a l'humeur sombre!"


A trop louer son bien, arrivent les envieux
Les amis quelques fois, sont les pires curieux!




Sandy- 23.06.2011

Un peu d'humour suite à un vécu.... un proche, très proche se plaignait de sa femme à son meilleur ami, celkui ci très tenté par les qualités de celle ci a tenté sa chance, sans rien dire au mari...... Laughing



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La complainte du cocu... un peu d'humour   Sam 25 Juin - 6:55

Sandy a écrit:







Un cocu tristounet pleurait au clair de lune,
Invoquant ses aïeux, contait son infortune!


" Regardez mes amis, moi qui suis si parfait
Je subis aujourd'hui un très vilain méfait!
J'avais donné mon nom, mon coeur et tout le reste
A cette femme là qui a la cuisse leste!
D'un sourire par ci, elle fait mon malheur,
De ses faveurs par là, cause mon déshonneur!
M'habituant à tout en épouse modèle
Gâteries, petits plats, me rendaient très fidèle!
En épousée hors pair aimait le tralala
Elle savait par coeur tout le Kamasutra!
Pas de ces trucs tordus genre sado-maso,
Mais fantaisistes oui! pour plumard- rigolo!
Comment la soupçonner, j'étais un coq en pâte
Heureux, fat et repu, tel celui que l'on gâte!
Du fourneau au dodo, tout n'était que désir,
Les parquets bien cirés, la maison un plaisir!"


Un ami écoutant de l'homme la complainte,
Se prit à espérer de la femme quelque plainte
Soupir, gémissement, car près ce portrait
De celle-ci rêvait, lui trouvant de l'attrait.
"Le mari est cocu, qu'importe donc le nombre
Des galants, des amants, puisqu'il a l'humeur sombre!"


A trop louer son bien, arrivent les envieux
Les amis quelques fois, sont les pires curieux!




Sandy- 23.06.2011

Un peu d'humour suite à un vécu.... un proche, très proche se plaignait de sa femme à son meilleur ami, celkui ci très tenté par les qualités de celle ci a tenté sa chance, sans rien dire au mari...... Laughing



Tel est pris qui croyait prendre

Il prêta ainsi le bâton pour se faire battre
Sa compagne ailleurs allant s'ébattre
Recherchant par là ce que corps désire
S'en allait partout prendre son plaisir

Hé, quoi ! Direz-vous, sont-ce là des manières?
Certes la dame a, sans doute, des moeurs légères
Mais si l'homme ne vantait ses formes appétissantes
Il n'aurait à pleurer ses aventures galantes

Ainsi à ses pleurs je prêtai l'ouïe
Ma foi, la drôlesse était bien décrite
Quelques mots et voila la femme séduite
Je ne vous dis mes amis quelle nuit !

Or ainsi m'en allai, ma fortune chantant
Le ciel fut jaloux de mon soudain bonheur
Le lendemain, horreur ! Quel picotement !
Ma fierté ressemblait à un choux-fleur

Je courus aussitôt chez un spécialiste
Qui m'ausculta souriant d'un air pervers
Me dit : Mon ami, si tu veux jouer l'artiste
Voilà mon conseil : Il faut sortir couvert !

Me voilà ainsi entre pommades et onguents
Soignant nuit et jour les affres du gland
J'ai retenu la leçon et je sais maintenant
Comment le cocu se vengea des amants


© Hami

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Katia
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 582
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: La complainte du cocu... un peu d'humour   Sam 25 Juin - 7:28

Elle est géniale ta complainte ma Sandy et je rigole toujours autant en la lisant.
Je la lis et la relis.
C'est un régal, un vrai vaudeville.
Gros bisous.
Revenir en haut Aller en bas
gothicpoete
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 878
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 54
Localisation : Beuvry 62660

MessageSujet: Re: La complainte du cocu... un peu d'humour   Sam 25 Juin - 8:52

c'est un pur moment de bonheur que de te lire Sandy, j'aime bien ton style d'écriture pour raconter cette histoire,un grand coup de chapeau :magnifique:
Revenir en haut Aller en bas
http://gothicpoete.skyrock.com/
Sandy
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: La complainte du cocu... un peu d'humour   Sam 25 Juin - 11:49

Vae-primat a écrit:
Sandy a écrit:







Un cocu tristounet pleurait au clair de lune,
Invoquant ses aïeux, contait son infortune!


" Regardez mes amis, moi qui suis si parfait
Je subis aujourd'hui un très vilain méfait!
J'avais donné mon nom, mon coeur et tout le reste
A cette femme là qui a la cuisse leste!
D'un sourire par ci, elle fait mon malheur,
De ses faveurs par là, cause mon déshonneur!
M'habituant à tout en épouse modèle
Gâteries, petits plats, me rendaient très fidèle!
En épousée hors pair aimait le tralala
Elle savait par coeur tout le Kamasutra!
Pas de ces trucs tordus genre sado-maso,
Mais fantaisistes oui! pour plumard- rigolo!
Comment la soupçonner, j'étais un coq en pâte
Heureux, fat et repu, tel celui que l'on gâte!
Du fourneau au dodo, tout n'était que désir,
Les parquets bien cirés, la maison un plaisir!"


Un ami écoutant de l'homme la complainte,
Se prit à espérer de la femme quelque plainte
Soupir, gémissement, car près ce portrait
De celle-ci rêvait, lui trouvant de l'attrait.
"Le mari est cocu, qu'importe donc le nombre
Des galants, des amants, puisqu'il a l'humeur sombre!"


A trop louer son bien, arrivent les envieux
Les amis quelques fois, sont les pires curieux!




Sandy- 23.06.2011

Un peu d'humour suite à un vécu.... un proche, très proche se plaignait de sa femme à son meilleur ami, celkui ci très tenté par les qualités de celle ci a tenté sa chance, sans rien dire au mari...... Laughing



Tel est pris qui croyait prendre

Il prêta ainsi le bâton pour se faire battre
Sa compagne ailleurs allant s'ébattre
Recherchant par là ce que corps désire
S'en allait partout prendre son plaisir

Hé, quoi ! Direz-vous, sont-ce là des manières?
Certes la dame a, sans doute, des moeurs légères
Mais si l'homme ne vantait ses formes appétissantes
Il n'aurait à pleurer ses aventures galantes

Ainsi à ses pleurs je prêtai l'ouïe
Ma foi, la drôlesse était bien décrite
Quelques mots et voila la femme séduite
Je ne vous dis mes amis quelle nuit !

Or ainsi m'en allai, ma fortune chantant
Le ciel fut jaloux de mon soudain bonheur
Le lendemain, horreur ! Quel picotement !
Ma fierté ressemblait à un choux-fleur

Je courus aussitôt chez un spécialiste
Qui m'ausculta souriant d'un air pervers
Me dit : Mon ami, si tu veux jouer l'artiste
Voilà mon conseil : Il faut sortir couvert !

Me voilà ainsi entre pommades et onguents
Soignant nuit et jour les affres du gland
J'ai retenu la leçon et je sais maintenant
Comment le cocu se vengea des amants


© Hami

lol!




Donnons la parole à madame.......



Mon ami me bat froid, il n'est plus empressé
Lu aurais-je déplu, ou l'aurais-je offensé?
Quelques ragots par là invoquent la vérole
Où l'a t-il attrapé, près de quelle frivole?
Mais j'y pense aujourd'hui, mon mari ricanait
Tandis qu'en me parlant à deux mains se grattait!
Serait-ce lui l'auteur de ce mauvais cadeau
Lorsqu'il vint l'autre nuit, chez moi faire le beau?
Il se veut si parfait, serait-il infidèle?
Moi qui le croyait pur, le posait en modèle....
Il me trompe c'est sûr, et me voilà cocu
Il va me le payer, un tiens pour un reçu!!!!!

Sandy







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La complainte du cocu... un peu d'humour   

Revenir en haut Aller en bas
 
La complainte du cocu... un peu d'humour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Humour et ironie chez Jane Austen
» Humour 40K et Figurines Insolites
» Le Corbeau et le Renard (humour)
» Humour anglais?
» humour religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos poèmes-
Sauter vers: