Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Notre histoire (duo avec roro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Notre histoire (duo avec roro)   Jeu 4 Aoû - 10:44

Notre histoire

Est-ce que cette histoire, tu l'as vécue?
Une histoire belle comme le lever du jour
Irréelle comme les mirages sous le soleil
Est-ce que cette histoire t'interpelle?


Cette belle histoire c’était aussi la nôtre
Ce n’était pas un jour banal, comme les autres
Quand mon regard, le tien, dans la rue, a croisé
Un sentiment nouveau, mon cœur a chaviré


Est-ce qu'ils se sont vraiment aimés?
Elle était jeune, rose vermeil
Il était rayon de lune, mots et fortune
Ils ne sont rien promis; ils se sont justes aimés


Nous nous sommes bercés par de mots et de rimes
Tu étais jeune et belle, une fille sublime
J’étais en Jean’s-blouson, mauvais garçon de frime
Cupidon est passé pour faire deux victimes


Est-ce qu'ils se sont assis
Seuls sous l'ombre d'un nuage?
Est-ce qu'ils ont écrit seuls,
La couleur de leurs regards?
Est-ce qu'il a vraiment pleuré?
Ou a-t-elle un peu rêvé?


Penses-tu à ce jour où le soleil complice
Ta robe légère mettait en évidence
Si belle anatomie qu’Eole, en moi, n’ourdisse
Qu’un souffle un peu coquin ne fasse diligence

Ton regard empressé, fixé sur mon visage
Ces sombres nuages annonçant la tourmente
Assise sur ce banc, sage comme une image
Souvenir d’un bonheur que ma mémoire hante


Est-ce qu'il la conquise par un mot?
Est-ce qu'il l'a vraiment aimée
Comme il l'a écrit sur mille papiers?
La réalité était-elle papier?
La romance écrite ou réelle?


Je ne saurai jamais ce qui t’a plu en moi
Était-ce mon allure de jeune débonnaire
Mon érudition, en recherche d’emploi,
Ou le beau gentleman aux belles manières
Qui surent provoquer, en toi, ce doux émoi
Sûr, tu as dû penser que j’étais révolté
Avec tous mes discours de révolutionnaire
Ta beauté me mettait tous les sens à l’envers
Que du pauvre Prévert, les vers, j’ai massacré

Tu en as ri. Bon Dieu, quel plaisant rire clair !
Ce regard pétillant au ciel faisait ombrage
Tu as dû me prendre pour un jeune pervers,
Tant j’étais empressé à te rendre l’hommage
Quel trouble m’empara, tant d’en parler en vers
Ta beauté m’inspira tant d’en noircir des pages


Est-ce qu'elle l'aimait pour lui
Ou pour ses écrits
Est-ce qu'il voyait la lumière du jour
Dans le regard timide de son amour?


Je ne saurai jamais si tu m’aimais pour moi
Ou pour ces vers écrits, sur billet, à la hâte
Te démontrer dans quel merveilleux embarras
M’invita, ce jour-là, ton beau regard de chatte
Mon cœur fut chaviré, mon esprit aux abois
Pauvre vers de terre amoureux d’une étoile
Tu fis de cet homme, pauvre pantin de bois
Ce qu’une araignée fait de sa proie sur la toile

Aux filets de l’amour, ton regard m’a conquis
Moi, pauvre troubadour, en vers j’ai écrit
Notre belle histoire, j’y ai cru, moi aussi
Mais j’en pleure depuis, tous les jours et les nuits


Et quel rôle joue la lune
Dans toute cet histoire?
Est-ce qu'elle les a vus,
Emus, s'embrasser
Un soir de juillet?


Sélène, insouciante, s’arrêta dans ces yeux
Comme on peut se mirer dans l’eau claire d’un lac
Instant magique, souvenir merveilleux
Que nos lèvres scellées en un doux entrelacs
Ta langue gourmande, en quête d’émotion,
Dans la bouche, à la mienne, cherche bataille
L’ardent feu d’un volcan n’est rien en réaction
Que cette passion déclencha à la taille

Tu en rougis d’aise, cet exquis don de femme
De causer malaise par les sens excités
Quel meilleur message pour démontrer la flamme
Que dans ce pauvre corps tu avais provoqué ?
T’en souviens-tu, au moins, de ce rire coquin
Qui grava dans mon cœur ta missive d’amour
Enlacés sur ce banc, la lune pour témoin,
On jura, ce jour-là, de s’aimer pour toujours


Est-ce que les lieux s'en souviennent?
Ce petit banc, cet arbre naissant, ces plantes
Cet air vivifiant...
Est-ce que les lieux s'en souviennent?


Comment pouvoir taire ces merveilleux instants
La nature elle-même, en pleine communion,
Se faisait discrète pour que ces deux amants
Savourent tendrement leur naissante passion
Eole se fit doux et voila, d’un nuage
Le regard indiscret d’un astre curieux
Des gestes langoureux, dont je garde l’image,
Car je vis le bonheur s’inscrire dans tes yeux


Qu'est-ce qu'un instant?
Quand il dure toute une vie?
Est-ce qu'il s'en rappelle encore, lui?
Est-ce qu'elle reviendra pleurer
Sur ce lieu qui les a vus s'aimer?


J’y reviens bien souvent, comme en pèlerinage,
Le cœur comme un dément, l’esprit dans la tourmente
Je m’assois sur ce banc, mire le paysage
Plus rien n’est comme avant, tout n’est plus que silence
Ils ont abattu les arbres, construit des routes
De notre petit coin il ne reste qu’un banc
Tout est désolation, comme mon cœur en déroute
Tout est verre et béton, sans aucun sentiment

Et je ferme les yeux et m’envole vers Toi
Je nous revois heureux sur ce banc d’autrefois
Et j’en pleure, j’en pleure des larmes amères
Sur l’histoire du loup et sa belle bergère


© Roro & Vae
Revenir en haut Aller en bas
 
Notre histoire (duo avec roro)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre histoire en 2 mn
» Notre histoire en 2 minutes
» Parce que notre histoire mérite un post : ma fierté, mon cheval!
» Histoire avec une grande hache
» Autre petite transgression...(maintenant avec la demoiselle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos poèmes en duo-
Sauter vers: