Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Que j'aime te voir nue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Que j'aime te voir nue   Jeu 28 Avr - 19:08

Poésie, tu es une femme,
Que j’aime te voir nue

C’est un peu comme cette paysanne
Dont la jeunesse et la fraîcheur nous enflamment
Mais dont le langage et les manières,
Si elles ont l’heur de nous plaire
Peuvent choquer le cercle de famille
Par leurs sous-entendus bousculant tout interdit.

Mais on l’aime cette jouvencelle
Qui, à l’art et à la bagatelle,
Ajoute non seulement l’amour mais la vie
Alors, en compagnon fidèle, on l’instruit
Afin de pouvoir la montrer dans les salons
Là ou s’escrime une belle brochette de cons
Mais là où l’on doit se plier à leurs conditions
Pour paraître lorsqu’on a de l’ambition

Alors on lui apprend à marcher
La tête haute, buste fier, ventre rentré
La postérieur en bannière, pour les regards attirer
Afin d’appâter tous ces pistons de société
On lui apprend à s’exprimer, sans jurons
Monter avec aisance les échelons
Marches choisies d’aristocratie
On la montre ainsi à la bourgeoisie

On lui apprend à se vêtir,
À danser, jouer la dame
On lui apprend même à mentir
Se déguiser, simuler la flamme
Quand, de tous ces cours, la belle obtient diplôme
Heureux comme un coq au monde on l’expose
Oubliant qu’il n’y a plus rien de la jolie môme
Qui un jour notre cœur, en son for, d’amour explose

La paysanne est devenue princesse adulée
Mais notre cœur se désole de cette jeune effrontée
Qui parlait d’amour avec passion, libérée
On regrette les jours anciens, ceux qu’on passait à s’aimer
Sans règles, sans tabous, juste pour le plaisir
De voir, sur son visage, se dessiner un sourire
Alors, comme une folie, un besoin, une invite
On jette bustier, bigoudis, émail et guérite

On retourne errant, s’enivrant de fleurs de champ
On revient sur ses pas dans les sentiers d’amant
Où la chanson n’avait la gloire du geste
Mais où l’air n’était pas aussi funeste
Où la joie éclate de mille jouissances
Depuis le parfum de la peau à celle des autres sens
Et de son rire qui s’entremêle de mille vertus
Chante ma belle, que j’aime te voir nue.


© Hami
Revenir en haut Aller en bas
 
Que j'aime te voir nue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2005] Paris, je t'aime
» Torchwood : saisons 1 et 2
» ô ô ô ô j'aime bien voir Syracuse .......
» Pour te voir sourire
» FILMS A VOIR PROCHAINEMENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos poèmes-
Sauter vers: