Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Et tu m'avais promis !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Et tu m'avais promis !!!   Mer 19 Oct - 10:06

Et tu m'avais promis !!!

Tu m’envoies la note : Et tu m’avais promis !!!
Je chois des nuages ; mais qu’ai-je encore écrit ?
Notre amour si sage ? Vos croix et Jésus Christ ?
Voyez donc mon avis et retournez au lit !

J’ai tourné la page du grand amour béni
Je suis devenu sage en démon de la nuit
Votre Père éternel, quel doux céleste ennui
Voir Satan et son zèle est votre œuvre, l'amie

Vous ai donné mon coeur, vous ai donné mon temps
Vous ai offert ma vie, en avez fait disgrâce
Vous ai donné l’amour et tous mes sentiments
D’un tendre mot de vous, en demandais la grâce

Mais Dieu était jaloux et vous étiez en reste
De suivre ses tabous, et tous ces vains écrits
Je ne suis pas le loup et ne suis pas Oreste
Moi, je n’aimais que vous et non vos interdits

La vie n’est pas chorale, il n’y a pas de notes
Vous cherchiez le Graal, je voulais une femme
Qui fasse morale, qu’elle soit huguenote
Ce n’était pas un mal, si vous aviez la flamme

Vous êtes, ma chérie, aussi chaude que glace
Aux pires intempéries vous battez les records
À l’hère qui supplie vous tendez la menace
D’un dieu, de vous, béni, vous demandez l’accord

Si d’un baiser de vous, le curé me pardonne
Que faut-il espérer pour jouer la cochonne ?
J’irai me confesser auprès de la madone…….
Celle de mon quartier n’a pas la fesse molle

Voyez le cureton, qui vous baise et qui prie,
Il n’a de gros malaise que dans la sacristie
D’un beau bâton de chaise, il vous aura bénie
Votre con de maltaise il aura bien enfoui
*

Vous avez des malaises ? Il vous avait promis ?
Un enfant ? Des fadaises ? Et puis il s’est enfui ?
Vous fûtes bien niaise de croire à ses promesses
Il file à l’anglaise et vous au vin de messe

J’ai bu, de la passion, l’amer jusqu’à la lie
J’ai bu plus que raison au seuil de la folie
J’ai noyé l’émotion, j’ai enterré ce cœur
Suis délivré de vous et nage en plein bonheur

J’ai noyé mon chagrin aux vains fonts baptismaux
J’ai supplié matin pour que tombe l’oubli
Vous suppliez en vain, je n’en ai plus des mots
À vous offrir mâtin, vous soulager ma mie

Ainsi pleurez la nuit pour que pointe le jour
À Dieu adressez donc vos ardentes prières
Mais oubliez, d’
Hami, les tendres mots d’amour
Mon cœur, avez meurtri et vous en étiez fière

Or vous prie à mon tour de m’en faire promesse
Quelques soient vos ennuis, vos manques de caresses
Vos carences en baisers, absence de tendresse
De ne plus m’ennuyer, oubliez mon adresse.


*
Prenez-le à votre aise, pas de malentendu
C’est de religion qu’il vous bourre le mou


Je sais que vous saurez faire la part des choses
Mais, ainsi, verriez-vous ce que pour vous je n’ose ?


De ne plus m’ennuyer, oubliez mon adresse.
Vos carences en baisers, absence de tendresse,
Quelques soient vos ennuis, vos manques de caresses,
Or vous prie à mon tour de m’en faire promesse

Mon cœur, avez meurtri et vous en étiez fière
Mais oubliez, d’
Hami, les tendres mots d’amour
À Dieu adressez donc vos ardentes prières
Ainsi pleurez la nuit pour que pointe le jour

À vous offrir mâtin, vous soulager ma mie
Vous suppliez en vain, je n’en ai plus des mots
J’ai supplié matin pour que tombe l’oubli
J’ai noyé mon chagrin aux vains fonts baptismaux

Suis délivré de vous et nage en plein bonheur
J’ai noyé l’émotion, j’ai enterré ce cœur
J’ai bu plus que raison au seuil de la folie
J’ai bu, de la passion, l’amer jusqu’à la lie

Il file à l’anglaise et vous au vin de messe
Vous fûtes bien niaise de croire à ses promesses
Un enfant ? Des fadaises ? Et puis il s’est enfui ?
Vous avez des malaises ? Il vous avait promis ?

Votre con de maltaise il aura bien enfoui
D’un beau bâton de chaise, il vous aura bénie
Il n’a de gros malaise que dans la sacristie
Voyez le cureton, qui vous baise et qui prie.
*


J’irai me confesser auprès de la madone…….
Celle de mon quartier n’a pas la fesse molle
Que faut-il espérer pour jouer la cochonne
Si d’un baiser de vous, le curé me pardonne ?

D’un dieu, de vous, béni, vous demandez l’accord
À l’hère qui supplie vous tendez la menace
Aux pires intempéries vous battez les records
Vous êtes, ma chérie, aussi chaude que glace

Ce n’était pas un mal, si vous aviez la flamme
Qui fasse morale, qu’elle soit huguenote
Vous cherchiez le Graal, je voulais une femme
La vie n’est pas chorale, il n’y a pas de notes

Moi je n’aimais que vous et non vos interdits
Je ne suis pas le loup et ne suis pas Oreste
De suivre ses tabous, et tous ces vains écrits
Mais Dieu était jaloux et vous étiez en reste

D’un tendre mot de vous, en demandais la grâce
Vous ai donné l’amour et tous mes sentiments
Vous ai offert ma vie, en avez fait disgrâce
Vous ai donné mon coeur, vous ai donné mon temps

Voir Satan et son zèle, est votre œuvre, l'amie
Votre Père éternel, quel doux céleste ennui
Je suis devenu sage en démon de la nuit
En tournant la page du grand amour béni

Voyez donc mon avis et retournez au lit !
Notre amour si sage ? Vos croix et Jésus Christ ?
Je chois des nuages ; mais qu’ai-je encore écrit ?
Tu m’envoies ta note ?.......
Et tu m’avais promis !!!

*
Offrir mariage, tout le monde est bon
Tenir tous ses gages est une autre chanson


©Hami


Dernière édition par Vae-primat le Lun 24 Oct - 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sandy
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Et tu m'avais promis !!!   Lun 24 Oct - 7:57

Un plaisir de relire ce poème magnifique.
Cet effet de miroir accentue la force de tes mots.

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et tu m'avais promis !!!   Lun 24 Oct - 9:56

Sandy a écrit:
Un plaisir de relire ce poème magnifique.
Cet effet de miroir accentue la force de tes mots.

Bisous
Merci d'avoir apprécié

Hamitiés
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et tu m'avais promis !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et tu m'avais promis !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu m'avais promis
» Tu avais promis … ^
» Tu avais promis de me protéger des monstres ...^
» [Si j'avais su...] le manga
» J'AVAIS 12 ANS, J'AI PRIS MON VELO... de Sabine Dardenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos poèmes-
Sauter vers: