Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Une nuit à l'hôtel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une nuit à l'hôtel   Jeu 20 Oct - 10:13

Une nuit à l'hôtel

Une chambre, quatre murs, d’un sinistre tel
Que si la fatigue ne l’empêchait un geste
Il s’enfuirait, de ce taudis qu’on nomme hôtel,
Si vite qu’on le prendrait pour un corps céleste

Le décor n’est pas ce qui est le plus funeste,
Il flotte dans cette pièce une odeur fétide
Qui donne au moindre objet un aspect indigeste
Tant les lieux sont crasseux et la chambre est humide

Un rayon se hasarde en ces lieux de misère
Fouillant l’ombre sordide, grimpe et l’éblouit
Il manquait à son « bonheur » ce rai de lumière,
Quoi de plus splendide pour lui gâcher sa nuit ?

Maugréant comme un ours, mal léché, qu’on réveille,
Il maudit de n’avoir pas tiré les rideaux
S’approche de la baie et découvre la merveille
Et soudain sa vie change et le monde est plus beau

Juste en face, de l’autre côté de la rue,
Là, dans une chambre, à quelques mètres à peine,
Une ravissante femme en petite tenue,
Lui coupe le souffle et lui fait perdre haleine

La magnifique et appétissante sirène,
Mollement allongée au creux de son grand lit
Secouant sa dense chevelure d’ébène
A, dans son regard, le feu d’un immense ennui

Ses beaux yeux, d’une charmante couleur noisette,
Laissent échapper, à grand renfort de sanglots,
Une marée de larmes mouillant sa nuisette,
Son cœur est ému par la beauté du tableau.

Il ferme les yeux et aussitôt s’imagine
Entrant dans l’alcôve, se glissant sous la couette,
Respirant le parfum de sa belle voisine,
Caressant la peau de la jolie brunette

Ses lèvres parcourant la blancheur de son cou,
Ses mains s’enhardissant sur les formes rotondes,
Les massant doucement, s’arrêtant sur les bouts
Et son corps l’oppressant d’une étreinte profonde

Son envie est si forte qu’en quelques secondes
La belle se retrouve sans aucun dessous
Les mains la couvrant de caresses vagabondes
La bouche la parcourant de tendres bisous

Il ouvre les yeux, la femme s’est endormie
Il couve du regard, la belle et jolie brune
Il pense toujours à elle au fond de ses nuits
Quand son coeur est froid et qu’au ciel brille la lune


© Hami
Revenir en haut Aller en bas
gothicpoete
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 878
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 54
Localisation : Beuvry 62660

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hôtel   Jeu 20 Oct - 15:32

une nuit d'amour bien raconté sans aucunes vulgarités , un grand bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://gothicpoete.skyrock.com/
james
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Une nuit à l'hôtel   Jeu 20 Oct - 21:20

Bonsoir mon ami

Une très belle lecture ! Très apprécié James

Revenir en haut Aller en bas
http://plumedepoesies.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit à l'hôtel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit à l'hôtel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Les métiers de la nuit
» Photos de nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos poèmes-
Sauter vers: