Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Ah, Muses !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ah, Muses !   Lun 28 Nov - 15:04

Ah, Muses ! (chant I)

En fait, après m'avoir rendu fou d'amour,
Tu es en train de me rendre fou tout court.
Je vais pouvoir concurrencer Rimbaud,
Quelle aubaine ! Moi qui ne suis pas beau !

Il ne manque plus que de me trouver une muse !
Alors voyons voir………… Laquelle m'amuse ?
Je T’ai déjà, Toi, mon amour, pour l'inspiration.
Tout un sujet à Toi toute seule, ma tendre passion,
Que j'aime explorer sous Ses moindres recoins
Pour rappeler Ses hiers et songer à Ses demains
Et m'endormir au creux de Ses présents
Vivant !

Qui vais-je pouvoir choisir pour la forme ?
Pour, des vers, ainsi changer la rigide norme ?
Euterpe ? Pour faire des vers libres et musicaux ?
Composer des cantates, des chansons ou des madrigaux ?
Terpsichore? Pour faire des vers aux tons chantants,
Aux belles rimes avec des rythmes bien entraînants,
Danser au son endiablé de leur métrique dynamique
Laissant courir ma plume en d'étranges arabesques
Pour former des jolis mots à l'envoûtante musique
Que chantait jadis une belle esclave mauresque ?

Je pourrais me laisser séduire par Thalie
Pour des vers dont les sens sont dissimulés
Derrière une structure d'une banalité hardie
Cachant en son sein une jolie parure de rimes
Que d'ignorants blasés prendront pour de la frime ?
Des étoiles, une Lune et de ma plume décrire l'Humaine comédie ?
Mais si c'est une mascarade que, dans ce monde, il y a,
C'est Melpomène que je devrais prendre
Afin de provoquer cet immense émoi
Dont l’ardeur, les tripes, te fait rendre
Car c'est avec des beaux vers tragiques,
Sur des majestueuses rimes antiques,
Des flots de larmes et des fleuves de sang,
Un trop plein d'émotions et de sentiments,
Qu’aujourd’hui se joue cette comique tragédie……..
Qu’on appelle ironiquement ma vie…………

J'aurais alors besoin de Calliope
Afin d'avoir assez d'éloquence
Pour faire des grands vers pompeux,
Aux splendides rimes adipeuses,
Qui couleraient sur mon existence
Pour raconter les petites choses…….
Ces grands mystères de la vie.

Un coup de main de Polymnie ne sera pas de trop
Pour étayer, avec adresse et emphase, mes propos
Composer des vers riches pour mon antienne
Enrobant le texte d’étranges rimes altières
Pour faire que, d’un semblant de prière,
Mon joli poème, un lecteur ne le prenne.

Ah, douces et merveilleuses Muses !
Je vous prendrais bien toutes
Mais, mon choix se portera, sans doute
Sur la seule dont je puisse avoir besoin
Car elle rassemble, en Elle, toutes vos aspirations
Plus une,
La seule qui vaille la peine de rimer :
L'amour.


© Hami


Dernière édition par Vae-primat le Lun 5 Déc - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
colombe-sylvie
modérateur
modérateur
avatar

Messages : 473
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 53
Localisation : 69

MessageSujet: Re: Ah, Muses !   Lun 5 Déc - 15:31

Vae-primat a écrit:
Ah, Muses ! (chant I)

En fait, après m'avoir rendu fou d'amour,
Tu es en train de me rendre fou tout court.
Je vais pouvoir concurrencer Rimbaud,
Quelle aubaine ! Moi qui ne suis pas beau !

Il ne manque plus que de me trouver une muse !
Alors voyons voir………… Laquelle m'amuse ?
Je T’ai déjà, Toi, mon amour, pour l'inspiration.
Tout un sujet à Toi toute seule, ma tendre passion,
Que j'aime explorer sous Ses moindres recoins
Pour rappeler Ses hiers et songer à Ses demains
Et m'endormir au creux de Ses présents
Vivant !

Qui vais-je pouvoir choisir pour la forme ?
Pour, des vers, ainsi changer la rigide norme ?
Euterpe ? Pour faire des vers libres et musicaux ?
Composer des cantates, des chansons ou des madrigaux ?
Terpsichore? Pour faire des vers aux tons chantants,
Aux belles rimes avec des rythmes bien entraînants,
Danser au son endiablé de leur métrique dynamique
Laissant courir ma plume en d'étranges arabesques
Pour former des jolis mots à l'envoûtante musique
Que chantait jadis une belle esclave mauresque ?

Je pourrais me laisser séduire par Thalie
Pour des vers dont les sens sont dissimulés
Derrière une structure d'une banalité hardie
Cachant en son sein une jolie parure de rimes
Que d'ignorants blasés prendront pour de la frime ?
Des étoiles, une Lune et de ma plume décrire l'Humaine comédie ?
Mais si c'est une mascarade que, dans ce monde, il y a,
C'est Melpomène que je devrais prendre
Afin de provoquer cet immense émoi
Dont l’ardeur, les tripes, te fait rendre
Car c'est avec des beaux vers tragiques,
Sur des majestueuses rimes antiques,
Des flots de larmes et des fleuves de sang,
Un trop plein d'émotions et de sentiments,
Qu’aujourd’hui se joue cette comique tragédie……..
Qu’on appelle ironiquement ma vie…………

J'aurais alors besoin de Calliope
Afin d'avoir assez d'éloquence
Pour faire des grands vers pompeux,
Aux splendides rimes adipeuses,
Qui couleraient sur mon existence
Pour raconter les petites choses…….
Ces grands mystères de la vie.

Un coup de main de Polymnie ne sera pas de trop
Pour étayer, avec adresse et emphase, mes propos
Composer des vers riches pour mon antienne
Enrobant le texte d’étranges rimes altières
Pour faire que, d’un semblant de prière,
Mon joli poème, un lecteur ne le prenne.

Ah, douces et merveilleuses Muses !
Je vous prendrais bien toutes
Mais, mon choix se portera, sans doute
Sur la seule dont je puisse avoir besoin
Car elle rassemble, en Elle, toutes vos aspirations
Plus une,
La seule qui vaille la peine de rimer :
L'amour.


© Hami

Quel magnifique poème ! Tes mots d'Amour sont toujours aussi beaux. Et ces muses, dont je n'avais pas connaissance, sont de belles références. Quand la lecture est belle et qu'en plus, elle m'enrichit, je ne peux que dire merci à celui qui à l'art et la manière de transmettre son savoir.

Amitiés

Colombe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://envoldesmots.over-blog.com
 
Ah, Muses !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Muses, mais lesquelles ???
» Nine Muses - News
» Au fils des muses
» Les muses des 4 saisons.
» Souquez les Artémuses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos poèmes-
Sauter vers: