Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Brèves de chantier : La pluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Brèves de chantier : La pluie   Jeu 5 Mai - 18:32

La pluie

Il pleut, pour ne pas changer ! Cela fait une semaine qu’il tombe de la flotte de toutes les façons possibles. Petite pluie fine et pénétrante, grosse averse torrentielle, crachin intermittent, déluge soudain suivi d’une bruine persistante, tout y passe. Tout est trempé, mouillé, humide, moite. Quelque soit l’endroit de la bâtisse, une sorte de bouillasse ruisselle le long des murs ou tombe des interstices du plafond. Même au cœur du bâtiment ils ne sont à l’abri de l’eau. Les ardoisiers devraient arriver mais, tant que ce temps pourri persiste, il voit mal quelqu’un, sain d’esprit et doué de raison aller affronter le vent, le froid et l’eau pour terminer la couverture du toit. Son patron a été intraitable. Il n’est pas question de suspendre l’activité pour cause d’intempéries. Son agrégation mentionne des travaux d’intérieur et, à moins de fortes gelées, le travail se poursuivra. Pour lui, c’est de la folie furieuse. Cela va coûter plus cher, à la société, de réparer les dégâts que les eaux vont faire sur les enduits que de retarder leur mise en œuvre en attendant un temps plus clément. D'autant que rien n'adhère sur ces surfaces détrempée et qu'il y a plus de perte de matériaux coulant sur le sol que d'enduit fini au mur. Mais il n’a pas le choix. Le patron a été catégorique : Quiconque s’absentera, à moins qu'il ne soit certifié être à l’article de la mort, sera viré sur le champ pour faute grave et refus de travail. Autant dire que le boss le condamne à la misère. Une telle raison de renvoi priverait l’ouvrier, ainsi congédié, et des allocations de chômage et d’une possibilité de retrouver un emploi. Bien sûr, il leur resterait le recours au tribunal mais le patronat se serre les coudes dans ce cas et l’incriminé n’aurait d’autre choix que de se recycler……Dans un monde où avoir un travail est devenu un privilège, une telle menace a même convaincu ce tire-au-flanc d’Akim.

Akim, ce pauvre bougre patauge dans une bouillie de boue et résidus de plâtre et ciment qui colle aux semelles comme la misère s'accroche au monde. Avec une mine désolée, il psalmodie une prière, ou est-ce une incantation ? Puis, comme pris de transe, il se balance d’un pied sur l’autre. On croirait qu’il hésite entre la résignation à cet enfer liquide et la nostalgie de sa terre natale gorgée de soleil. À le voir barboter dans cette gadoue, il en aurait presque mal au cœur s’il n’était plongé dans ce jus infect en même temps que tous les autres membres de l’équipe. Ils en viennent à souhaiter qu’il gèle pour arrêter ce martyr. Au moins, ils pourraient avoir un coin sec ou, avec un peu de chance, pouvoir se réchauffer auprès d’un bon poêle. Tant bien que mal, ils ont pu isoler, de cette humidité qui s’infiltre partout, une petite pièce, qu’un chauffage au gaz peine à attiédir, à l’aide de quelques bâches plastifiées. Ils sont là, debout, les uns serrés contre les autres autour de cette petite source de chaleur comme des mendiants autour d’un braséro. Il regarde ces mines déconfites, ces regards vides, chacun hochant la tête comme plongé dans ses propres pensées et se demande ce qu’ils peuvent bien foutre dans ce trou. De par ses attributions, il devrait les pousser au travail mais il se voit mal les exhorter à plus de combativité alors que lui-même bouillonne de cet état des choses.

AAyyy ! Celui qui vient de lui percer les tympans, en même temps que de manquer de lui faire avaler son restant de mégot, c’est la nouvelle recrue. Ayy, hombre ! Mira ! Ça y est, la tension a été trop forte, Pedro vient de disjoncter ! Le voilà qu’il se met à danser tout en les arrosant de gestes et de cris mêlés à ce qu’il croit deviner comme étant un air de chanson. Roger secoue la tête, comme à son habitude lorsqu’il ne voit pas de solution à la situation. Luc hausse les épaules et y enfonce un peu plus sa tête. Akim s’est reculé comme s’il voyait surgir un djinn. Pedro, lui, il semble avoir gagné le gros lot d’une loterie. Il danse et virevolte comme un jeune marié avant sa nuit de noce. Rassemblant ses forces, il l’empoigne et l’oblige à s’arrêter. Autant essayer de retenir les eaux d’un barrage en perdition. Le jeune espagnol rebondit comme un ressort en criant : Mira ! Mira !
Mira, il veut bien ! Mais regarder quoi ? À part l’eau qui ruisselle sur le plastic, il n’y a qu’une désolation inondée à voir !
Mira ! Le bras tendu vers un objectif obscur, Pedro sautille en proie à une joie incompréhensible. En suivant la direction, il voit enfin la raison de cette soudaine euphorie : À travers le plastic, on aperçoit un arc-en-ciel. La pluie s’est arrêtée !
Dans quelques heures, le soleil aura asséché cette pataugeoire ! Une pensée lui traverse l’esprit : Se pourrait-il que la prière d’Akim ait été entendue ?


© Hami
Revenir en haut Aller en bas
 
Brèves de chantier : La pluie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chantier, pelleteuse et compagnie ...
» Housse anti-pluie pour ma petite caméra
» En robe d'automne, Elmer salue le retour de la pluie
» Ah la pluie
» Sondes (T et HR) pour chantier de murale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos nouvelles-
Sauter vers: