Mots Chuchotés
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les amants de la nuit
Lun 1 Mai - 22:53 par colombe-sylvie

» L'absence
Lun 1 Mai - 22:41 par colombe-sylvie

» Il fût un temps..
Ven 21 Avr - 21:27 par colombe-sylvie

» Quitte ou double..
Dim 5 Mar - 22:59 par colombe-sylvie

» Fallait il..
Jeu 16 Fév - 0:15 par colombe-sylvie

» Qui voudrait..
Lun 30 Jan - 0:47 par colombe-sylvie

» Naturellement..
Sam 12 Nov - 13:21 par colombe-sylvie

» Bonsoir à tous et à toute
Lun 24 Oct - 2:43 par colombe-sylvie

» Droit devant
Mar 18 Oct - 13:40 par cocogirl

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Promenade solitaire... de Michel Pierron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Promenade solitaire... de Michel Pierron   Mar 10 Sep - 10:36

                             D'un pas souple, elle progresse sa cadence
                             Sur un rythme de gestes répétés 
                             Ses hanches roulent ses bras se balancent
                             Sa marche d'une allure modérée
                             Soumets aux jambes qui s'élancent
                             L'effort qui en toute simplicité
                             Consomme le temps et la distance.


                             Son pied se pose sur un sentier de bois
                             Assurant sur une terre de pluie
                             L'empreinte successive du pas sous son poids
                             Sous le feuillu d'arbres infinis
                             Le silence harmonise au gré de sa loi
                             Les bruits divers de feuilles et de gazouillis
                             Qu'elle ouït et l'effraye parfois.


                             Sous cet azur serein et sympathique
                             Elle s'engage dans un étroit travers
                             Ralentissant son avancée frénétique
                             Elle achemine sans nulle autre manière
                             L'arpent sinueux et chaotique
                             Dont l'issue se boucle sur une clairière
                             Aux tissus verdoyants mais désertique.


                             Cet espace isolé à l'abri des regards
                             L'apaise dans la décision de son choix
                             Elle s'élance plus rien ne la sépare
                             De cet intervalle dissimulé des bois
                             D'un pas ferme sans écarts
                             Ayant élu la discrétion le soleil à la fois 
                             Elle se pose à cet endroit de hasard.

                             Allongée sur la douce matière
                             D'un couvre-sol soigneusement étendu
                             La chevelure jetée en arrière
                             Elle s'exhibe sans aucune retenue
                             Faisant glisser la robe entière
                             L'intimité intégrale de son nu
                             Sous un ciel dessiné de lumière.


                             En ce lieu de solitude et d'exil
                             Les rayons d'un soleil zénithal 
                             Sur son corps velouté et gracile
                             Offre le plaisir d'un effet estivale
                             Elle ferme les paupières fronce les sourcils
                             Sa main se retire de l'extrémité ventrale
                             Échappant un gémissement subtil. 


                             Promenade un dimanche sous juillet
                             Avec pour seule et unique complainte
                             Le susurrement invisible de la haute forêt
                             D'un pas léger acceptant la contrainte
                             Elle quitte l'univers sauvage à regret
                             Laissant la marque de son empreinte
                             Sur les herbes innocentes de juillet.




sources: http://revelationsmp.blogspot.com/2013/03/promenade-solitaire.html


Dernière édition par Admin le Mar 1 Oct - 19:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://motschuchotes.forumgratuit.org
Janedeau
Plume d'or
Plume d'or
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 60
Localisation : Au quai des rêves

MessageSujet: Re: Promenade solitaire... de Michel Pierron   Mar 10 Sep - 16:48

Merci pour ce beau partage, très joli tableau de l'errante
Revenir en haut Aller en bas
http://merveillespoetiques.forumperso.com/
 
Promenade solitaire... de Michel Pierron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade dans le Larzac
» Promenade solitaire
» Evreux, Coteaux de Saint-Michel
» Promenade nocturne
» BALADE EN BAIE DU MONT ST MICHEL : 15/10/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mots en liberté-
Sauter vers: